La gestion de configuration en S1000D v4

Airbus a choisi de documenter son futur avion civil A350, prévu pour 2014, en utilisant la norme documentaire S1000D. Pour son avion 787 Dreamliner, Boeing avait également fait le choix de cette norme, développée essentiellement par et pour les industries européennes de défense. Pourquoi ?

L’une des facettes de la réponse est à coup sûr la modularisation de l’information. En effet la norme S1000D, au lieu de modéliser des documents, à l’instar de la norme ATA iSpec2200 (le standard en matière de documentation aéronautique civile), s’est attachée dès sa conception dans les années 80 à développer des outils autour de petites portions de documents, appelées « Data Modules ». Ces Data Modules, indépendants, et auto-suffisants sur le tarmac au moment d’effectuer la maintenance d’une pièce d’avion, peuvent être assemblés à la demande pour constituer des documentations personnalisées.

Dans un contexte mondialisé où les produits gagnent en complexité et en durée de vie, il est crucial pour les avionneurs et pour d’autres types d’industriels de savoir gérer – et donc documenter – la multiplicité des configurations installées chez leurs clients …et sur les tarmacs. La S1000D s’y prête donc particulièrement.

Cependant, la gestion des configurations était vieillissante, basée sur la notion de modèle ou de n° de série. Dans la version 2.3 de la norme (2006), encore essentiellement militaire, les Data Modules de même fonction mais d’« applicabilités » différentes pouvaient être regroupés dans des « containers » d’information.

Dans la version 4.1 (pré-version 2011), ce dispositif est rajeuni par une couche d’abstraction permettant de faire référence à des caractéristiques d’équipement et des conditions d’application elles-mêmes décrites sous forme de Data Modules. Des mécanismes d’« Alternatives » complètent le dispositif.

Donner beaucoup plus de puissance à la gestion de configuration : c’est l’une des améliorations significatives apportées par l’entrée en 2007 des industries aéronautiques civiles aux comités qui animent la norme documentaire S1000D. La version 4.1 définitive est prévue pour mi-2012.

Une formation ?
Visitez notre catalogue http://www.4dconcept.fr/normes-formations/Normes/

Visitez aussi : http://public.s1000d.org

Partager cet article avec vos amis:

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.