Zoom sur les objets communicants

QR CodeAccéder à l’information en partant de l’objet, telle est la promesse des objets communicants. Le principe est le suivant : un tag sur un objet est scanné par un lecteur qui affiche des informations complémentaires : textes, images, vidéos, … Ce mécanisme est déjà bien présent dans nos quotidiens avec les codes barres et autres mécanismes de marquage des articles en magasin. De nouveaux systèmes, tels que les tags 2D et autres QR codes se démocratisent, eux aussi, dans les magazines et les contenus publicitaires.

Mais quel est l’intérêt des objets communicants pour les métiers de la documentation ? Imaginons quelques exemples concrets : dans mon guide d’utilisation de voiture, juste à côté de la procédure détaillant comment remplacer une roue ou une ampoule défectueuse, figure un QR code, permettant d’accéder directement à l’animation 3D correspondante à partir d’un smartphone. Autre exemple, dans le domaine de la maintenance, un plan 2D donne accès via un tag à l’éclaté 3D correspondant à la pièce représentée sur le plan.

Ainsi, des objets bien réels ( livres, journaux, plans, machines, pièces, …) peuvent être enrichis avec tout type de complément d’information multimédia (textes, images, vidéos, vues 3D, …). En quelques sortes, les objets communicants sont de nouveaux moyens d’interagir avec les systèmes d’information, à la manière des souris et des claviers, devenus des objets du quotidien.

Un des principaux intérêts des objets communicants est le fait de pouvoir compléter et mettre à jour les compléments d’information à tout moment. Ainsi, un livre ou un magazine papier, publié à une cadence définie, peut aussi proposer à ses lecteurs des actualités ou des services complémentaires en temps réel.

Ces exemples et bien d’autres seront présentés sur le Labo Innovation by 4Dconcept, dans le cadre du salon Documation les 23 et 24 mars prochains au CNIT, Paris – La Défense.

Partager cet article avec vos amis:

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.