La 3D, quoi de neuf pour les métiers de la doc ?

La 3D a envahi notre quotidien et plus particulièrement le domaine ludo-éducatif. Au-delà de ces aspects, la 3D trouve de multiples applications dans le monde professionnel et dans les métiers de la documentation en particulier.

Tout d’abord, au niveau de la consultation d’information. La 3D permet de délivrer un message technique efficace, avec un contenu plus riche qu’un simple texte ou qu’une illustration 2D, comme par exemple des animations, des éclatés dynamiques, l’accès à une infinité d’angles de vue et de niveaux de détails, s’adaptant aux besoins précis de l’utilisateur. La 3D est également un formidable moyen d’offrir un accès naturel et rapide à l’information.

Ces avantages ne correspondent en définitive qu’à la partie visible de l’iceberg. Car en réalité, l’usage de la 3D dans les métiers de la doc présente aussi un intérêt certain pour toute l’entreprise, et plus particulièrement le service documentation. En effet, l’enjeu est aujourd’hui de placer la 3D au coeur du processus documentaire et ainsi :

  • Garantir la cohérence et l’exactitude des données
  • Réduire les temps et les coûts de production de contenus graphiques (3D mais aussi 2D)
  • Réduire les volumes de traduction.

Pour en savoir plus, 4Dconcept vous donne rendez-vous sur le Labo Innovation, les 23 et 24 mars 2011 au salon Documation au CNIT – Paris, La Défense.

Partager cet article avec vos amis:

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.